Naruto, ce n’est pas qu’un manga

J’arrive enfin à la dernière destination de mon voyage : Naruto.

Naruto, ce n’est pas qu’un manga, c’est aussi une ville qui dépend de l’île de Shikoku et plus particulièrement un détroit où se forment de nombreux tourbillons.

Pour s’y rendre, rien de plus facile. Il y a des bus au départ d’Osaka ou de Kobe. Le trajet ne prend que deux petites heures.

Là encore, très peu d’occidentaux et seulement des touristes japonais. Il faut savoir que certaines périodes de l’année sont plus propices au phénomène des tourbillons que d’autres. De même, la marée joue un rôle très important. Les remous sont plus flagrants à marée haute. Heureusement, le meilleur moment pour l’observation de la journée est indiqué un peu partout sur le site (Naruto Park).

La première chose que j’ai faite en arrivant, c’est de me rendre au pont vitré qui passe au dessus du détroit et qui permet de voir les tourbillons d’en haut. Il y a un vent terrible, évidemment, ce qui empêche de prendre des photos correctes. De toute façon, il était trop tôt donc il y avait plus de « bouillons » qu’autre chose.

IMG_4935

Puis, je me suis promenée sur l’île pour contempler le détroit de plus haut. Il ne faisait pas très beau ce jour là…

IMG_4980

J’y ai croisé des insectes énormes et colorés. Je ne me suis pas arrêtée pour photographier certains d’entre eux, comme l’énorme taon poilu qui m’a fait passer pour une folle auprès de la population locale. Pas ma faute : les grosses bêtes qui piquent sont les seules qui me font peur. 

IMG_4976 IMG_4927

Puis, à l’heure dite, je me suis rendue au port, où j’ai embarqué sur un bâteau pour me rapprocher des grosses vagues et essayer de voir des tourbillons.

IMG_4968 IMG_4948

Autant vous le dire tout de suite : ça secoue. Si vous avez le mal de mer ou même le vertige, ce n’est pas fait pour vous ! Le courant est très fort, on est ballotés de tous les côtés… mais après tout, on ne peut pas s’attendre à autre chose au milieu de remous et de tourbillons. C’était assez difficile de prendre des photos dans ces conditions. En voici quand même quelques unes :

IMG_4955 IMG_4957

IMG_4963

On ne s’approche pas des tourbillons les plus gros, bien sûr, mais c’était quand même impressionnant. Les secousses y sont sûrement pour beaucoup… Je n’imagine même pas ce que ça donne lorsque la saison est favorable.

Naruto est donc un détour sympa, mais pas incontournable. Je le conseille simplement aux personnes qui en ont marre de l’éternel trio Kyoto/Nara/Osaka. Pensez à vous renseigner sur les marées avant, surtout !

 

C’est ainsi que se termine mon voyage de juillet… mais je ne vais pas arrêter de vous parler du Japon pour autant. Je vous prépare un petit quelque chose sur Nikko et ses environs, ainsi que ma prochaine ascension du Mont Fuji.

Publicités

2 réponses à “Naruto, ce n’est pas qu’un manga

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s