Nikko – Deuxième partie

Cette fois, je vous emmène dans la partie touristique dont tout le monde a entendu parler : le patrimoine mondial de l’Unesco. Comme je vous le disais précédemment, j’ai effectué cette visite sous la pluie, avec un ciel entièrement blanc, donc la luminosité des photos, n’est pas toujours géniaL

Commençons par la ville en elle-même. Contrairement à d’autres villes modernes près d’un site touristique, Nikko n’est pas désagréable. Elle est petite et on s’y déplace facilement. Il y a bien sûr des boutiques de souvenir un peu partout. Je vous montre des photos, parce que personnellement, je déteste arriver quelque part sans savoir à quoi m’attendre et du coup, être déçue…

IMG_5404 IMG_5679

A pieds (environ 20min) ou en bus, on peut rapidement se rendre à l’un des principaux symboles de Nikko : le Shinkyo ou pont sacré qui marque l’entrée des temples et autres sanctuaires.

IMG_5678

Je suis restée loin parce que comme pour beaucoup de choses, la traversée est payante (300yen), donc je m’en suis passée. Un peu déçue quand même parce qu’étant donné qu’il pleuvait, je n’ai pas eu la chance de voir des singes. La prochaine fois, peut-être !

A partir de là, on entre dans l’ancien Nikko. Les routes se font étroites, encore plus à cause de la pluie. J’adore ce genres de ruelles.

IMG_5676 IMG_5677

On arrive en premier au temple Rinno-ji. Malheureusement, comme je suis maudite, la façade était en travaux. Je n’étais pas surprise, ça m’arrive souvent. Mais du coup, les photos étant interdites à l’intérieur, j’ai très peu d’images à vous montrer… Voici ce qui se passe derrière le temple :

IMG_5545 IMG_5547

Pas génial, n’est-ce pas ? Je vous rassure, ça s’améliore par la suite.

On continue donc jusqu’au Toshogu Shrine… Une vraie merveille. L’architecture et les fioritures des bâtiments sont absolument magnifiques. On comprend mieux ces détails quand on sait qu’il s’agit de la dernière demeure de Tokugawa Iyeasu, premier Shogun de la lignée Tokugawa. C’est d’ailleurs lui qui a ordonné la création de Nikko, au nord-ouest d’Edo pour bloquer l’approche des mauvais esprits (Si mes souvenirs sont bons. N’hésitez pas à me corriger.)

IMG_5562petit IMG_5572

IMG_5578 IMG_5591PETIT

C’est aussi dans ce sanctuaire que l’on trouve les célèbes « singes de la sagesse » : Ne rien voir de mal, ne rien entendre de mal, ne rien dire de mal.

IMG_5560

La suite de nos aventures nous emmènent au sanctuaire Futarasan. J’ai beaucoup aimé le passage qui y menait et finalement, la pluie donnait beaucoup de caractère à ses lieux anciens.

IMG_5596 IMG_5598

Sur place, pas mal de femmes, priant pour leur amour, je suppose.

IMG_5601 IMG_5606

IMG_5608 IMG_5609

En traversant cette dernière porte, on arrive au mausolée de Rinno ji, perdu dans la nature.

IMG_5626 IMG_5630

Bon et comme j’aime explorer et me perdre, je suis allée me promener sur les sentiers derrière tout ceci. Je n’ai pas pu aller bien loin à cause de la pluie et de la boue, mais j’ai pu rejoindre les anciennes ruelles pavées qu’empruntaient les moines à l’époque. J’y ai croisé un couple. La fille avait des talons. Les Japonaises m’impressionneront toujours…

IMG_5664 IMG_5669

Voilà, ça en est fini pour Nikko.

Aujourd’hui, je devais grimper le mont Fuji, mais j’ai dû annuler à cause de la pluie. C’est reporté à la semaine prochaine. Je croise les doigts.

En attendant, je pars à Séoul mardi pour quelques jours.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s