Aso-san ou le jour où j’ai approché un volcan en activité

Lors de mon passage sur l’île de Kyushu, il y avait un arrêt que je ne voulais pas manquer.

aso09

On m’avait parlé d’un volcan en activité qu’on pouvait approcher. Bien sûr, il n’était pas question d’un volcan extrêmement dangereux qui crache de la lave… Non, simplement d’un volcan dont s’échappe de la fumée plus ou moins dense. Le mont Aso ou Aso san.

Après m’être retrouvée dans une tempête de neige à Nagasaki, je me suis demandée si c’était une bonne idée de me diriger vers les montagnes… Mais j’ai quand même pris le train en tentant le tout pour le tout. Et il s’est avéré que j’ai bien fait. La tempête passée, je me suis retrouvée dans un paysage enneigé magnifique.

Le soir déjà, j’ai eu la chance de me prélasser dans des sources chaudes en extérieur avec des milliers de petits flocons qui tombaient au-dessus de moi. C’était tout simplement magique.

Puis, le lendemain, accompagnée de deux autres voyageurs, j’ai pris le bus pour le mont Aso. Autant vous dire que la route n’était pas de tout repos et que le chauffeur avait une conduite plus que sportive…

Une fois arrivés à la dernière station, on prend un funiculaire jusqu’au sommet. Voici une petite carte des environs.

aso02

Au plus haut, le paysage est époustouflant, lunaire.

aso01

Tout est en noir et blanc.

aso03

D’un côté, on aperçoit des volutes blanches qui se confondent avec les nuages. Pas de doute, on est au bord du volcan. Ça empeste le soufre.

aso07

Certaines zones sont interdites d’accès car les émanations de gaz sont dangereuses. Très vite, à cause du vent, l’endroit où nous nous trouvons est également évacué.

aso15

aso08

Alors, on décide d’aller se promener dans les alentours.

aso05

aso13

Il fait très froid et nous ne sommes pas équipés pour une longue marche dans la neige, mais pas la peine d’aller très loin pour en prendre plein les yeux.

aso06

aso14

Trois ans après, le mont Aso reste l’endroit que j’ai préféré au Japon. Je l’ai vu en hiver, sous la neige. C’est peut-être ce qui lui a conféré une aura de magie. J’espère y retourner en été, un jour, et y faire de la randonnée.

aso16

Ce qui a également fait de cette escale un bon souvenir a été l’auberge dans laquelle j’ai dormi : Aso Backpackers. Le personnel est très agréable, l’ambiance est chaleureuse et vous aurez droit à des réductions dans plusieurs établissements, dont le onsen dont je vous ai parlé plus haut. N’hésitez pas à vous y arrêter.

aso10

Pour accéder à Aso, il n’existe qu’une ligne de train : la JR Hohi line. Elle part de Kumamoto, traverse les montagnes et s’arrête à Beppu. Aso se trouve plus ou moins au milieu du trajet. Cette ligne est bien évidemment accessible avec le JR Rail Pass.

Publicités

6 réponses à “Aso-san ou le jour où j’ai approché un volcan en activité

  1. Superbes photos! Je voulais tenter de le voir ce mois ci mais ça me donne envie de revenir en hiver. Et de faire un yukimi onsen comme tu as fait! Ça devait être merveilleux !

  2. Très sympa de voir Aso en hiver, quand on y était allés au bout de 30 minutes ils ont évacué le volcan, trop d’activité ce jours là…

    • Oui, c’est le problème, c’est imprévisible. Nous, on nous a simplement demandé de nous éloigner et on a même pu retourner près du cratère un peu plus tard.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s