La Traductrice

Comment devient-on traducteur littéraire ?   Travailler chez soi, c'est comment ?

 

Publicités

3 réponses à “La Traductrice

  1. Salut !

    Etant destinée à être traductrice et comme j’aime beaucoup voyager, je voulais te poser quelques questions …

    Quel est ton pays/ville d’origine et est ce que tu y retournes souvent/après avoir voyagé, ou est ce qu’au contraire, tu as une petite maison sur ton dos et tu te sens partout chez toi ?

    Si tu ne retournes pas dans ta ville d’origine, comment tu fais pour avoir des contrats freelance ? Est ce que tu cultives ceux que tu avais déjà ou est ce que tu contactes les entreprises/agences/etc dans les pays que tu visites ?

    Quand tu visites un pays, est ce que tu y restes juste quelques temps en tant que touriste (entre une semaine à deux mois) ou est ce que tu y restes plus longtemps ?

    Voilà, ce sont quelques questions que je me pose quand je pense à mon futur… J’aimerais finir mes études, puis aller vivre au Japon, au Canada, en Nouvelle Zélande, etc, sans avoir vraiment d’idée précise, mais je sais que j’aimerais voyager, ça c’est sûr.

    Ah, dernière question : n’est ce pas dur de se faire des amis dans x pays, et de savoir qu’on ne les verra sûrement plus jamais ? Il y a bien sûr le contact facilité avec skype/mail/etc, mais ça doit être un peu embêtant de savoir ça. Qu’en est-il de ta famille, de tes amis de ton pays d’origine ?

    Merci, bonne journée 🙂

    Ou soirée, je ne sais pas où tu es en ce moment o/

    • Oh mon Dieu, je me rends compte que je ne t’ai jamais répondu. Je suis désolée. La vie a été pleine de rebondissements ces derniers temps.
      Alors, pour répondre à tes questions.
      Je suis originaire du sud-est de la France. Ma famille y habite. Pendant longtemps, j’ai habité ailleurs et je revenais simplement pour des vacances, mais depuis trois ans, je m’y suis réinstallée. C’est mon port d’attache, en quelques sortes. Mes voyages ne sont plus que ça : des voyages.
      Pour le boulot, une fois que tu as un pied dedans, tu n’as plus vraiment besoin d’être présente physiquement. J’habite dans le sud de la France, mais tous mes contacts sont à Paris. Quand j’étais au Japon ou en Océanie, c’était exactement pareil.
      En général, j’essaie de rester le plus longtemps possible dans un pays, mais ça dépend. Ça dépend si je pars seule ou accompagnée. Accompagnée, ça sera souvent du tourisme. Sinon, quand je pars seule, j’essaie de m’installer et de vivre comme un local.
      Concernant les gens que tu rencontres, la plupart sont des personnes que tu ne reverras jamais, mais parmi eux, il y en a certains qui deviennent de vrais amis. La distance peut être un problème, c’est vrai, mais maintenant, avec Internet, ce n’est plus pareil et, je ne sais pas, j’aime l’idée de pouvoir retrouver quelqu’un à l’autre bout du monde si le coeur m’en dit. Je me suis fait de très bons amis au Japon, par exemple, et même si je ne les vois pas souvent, ils me sont vraiment chers. Pour la famille, c’est une autre histoire. Personnellement, je suis vraiment très proches de mes parents et mes frères et soeur. Quand j’ai vécu deux ans au Japon, c’est ce qui m’a causé le plus de problème. C’est pour ça que maintenant, mes voyages sont plus courts. Mais ça, ça dépend vraiment des gens. Tu auras sans doute une autre sensibilité que moi. Tu es déjà loin de la tienne, non ?
      En tout cas, je te souhaite vraiment de réussir ton projet. Il n’y a rien de mieux que le voyage. Je ne suis pas très présente sur Internet en ce moment, mais j’aime beaucoup ton blog et tes petits dessins. Ca me fait vraiment plaisir de discuter avec toi (avec près d’un mois de retard… Encore désolée !)

      • Merci pour tes réponses 🙂

        Je viens tout juste de me souvenir de mes questions, donc pour le retard d’y avoir répondu, no soucy, je comprends tout à fait la vie que tu peux avoir.

        Cela répond à beaucoup de mes questions, notamment celle concernant la clientèle. Beaucoup de gens de mon entourage, famille, amis ou simples potes, n’arrêtaient pas de me dire que j’avais besoin d’être dans le même pays que ma clientèle, que je ne pouvais pas me permettre de voyager et d’aller vivre où ça me chantait, que ça ne marchait pas comme ça. Eux mêmes n’y connaissant rien à la traduction (en fait ils ne pouvaient pas s’empêcher de donner leurs avis…), je n’y prêtais pas vraiment attention mais j’ai quand même commencé à me poser des questions au bout d’un moment. Donc je suis rassurée, ouf ! Tant que je trouve des clients, je peux vivre où je veux, tant mieux !

        Et oui, les amis et la famille qui vivent loin de moi, je connais. C’est dur, mais quand on aime autant voyager, faut s’y faire. Et puis là je suis en Europe juste pour les études et gagner un peu d’expérience, dès que je finis je retourne dans le cercle océanique, où je serai bien plus prêt de ma famille.

        Merci à toi, et merci pour le compliment 🙂

        Bonne année !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s